Qu’est-ce qu’un bonsaï? C’est une culture d’arbre/d’arbuste ou de conifère en pot. C’est la taille qui réussit à nanifier les feuilles et le plant.

Quelles variétés peuvent être utilisées? Il faut distinguer trois types de végétaux pour la culture des bonsaïs :

  • Les plantes d’intérieur (plantes grasses, ficus, cupressus, bougainvillée)
  • Les plantes d’extérieur (cotonéaster, genévrier, pieris). Elles doivent passer l’hiver sous la neige.
  • Les plantes qui pourraient rester à l’extérieur tout l’hiver, mais qui sont moins rustiques, donc elles passent l’hiver à l’intérieur (houx, buis, fusain de Fortune). Ces plantes passent l’été à l’extérieur.

Les plantes grasses sont les plus faciles pour commencer. Elles se contentent d’un excellent éclairage (est ou ouest) et d’un arrosage aux 7-14 jours.

Pourquoi pas n’importe quel arbre/arbuste? Il faut penser à ce qu’on veut faire avec notre bonsaï une fois l’hiver venu… Un bonsaï créé à partir d’une plante d’intérieur ne pourra passer l’hiver à l’extérieur (dans le fond oui, mais elle sera morte au printemps…). Tout comme le bonsaï formé à partir d’une plante d’extérieur a besoin de connaître les joies de l’hiver.

Matériel requis :

  • pot
  • terreau
  • mini ciseau à bout pointu

Ça prend un pot spécial? Idéalement, on choisit un pot peu profond ou une soucoupe plus profonde. Il faut impérativement que le contenant soit troué. S’il ne l’est pas, on le perce.
Certaines jardineries offrent des pots décoratifs pour les bonsaïs : ils sont peu profonds, de petite taille et souvent en céramique.

Terreau : Mélange de terreau pour plantes d’intérieur et de sable horticole (pour le drainage). Une partie de terreau pour plantes d’intérieur pour une partie de sable horticole.

Préparation : On retire le futur bonsaï de son pot. On dénude ses racines pour ensuite les tremper dans l’eau. Il est maintenant temps de le rempoter dans son nouveau pot!

Plantation : On s’assure que notre plante sera bien assise sur le terreau lors de la plantation. On ajoute du terreau comme pour une plante d’intérieur en prenant soin de laisser une bordure sans terreau pour faciliter l’arrosage.

Rempotage : Quand on rempote, on ne peut changer tout le terreau ou grossir le pot. Il suffit de dépoter notre bonsaï et de découper une ou plusieurs pointes de tarte dans le système racinaire (20% maximum). Il faut contourner les plus grosses racines, c’est pour ça qu’il faut parfois faire plus d’une pointe de tarte dans la motte. Il suffit de rempoter notre bonsaï dans le même pot et d’ajouter du nouveau terreau dans la/les parties du système racinaire à combler. Ensuite, on arrose.

Fréquence du rempotage : Tous les 3 ou 4 ans, selon l’espèce. Pour les plantes d’intérieur, le rempotage a lieu plus régulièrement, aux 2-3 ans.

Quelle fréquence pour l’arrosage?

  • pour les plantes d’intérieur (sauf plantes grasses), environ 1 fois par semaine, selon l’espèce
  • pour les plantes grasses, tous les 7-14 jours. Elles pardonnent les oublis, contrairement à toutes les autres qui peuvent être utilisées pour faire des bonsaïs.
  • Pour les plantes moins rustiques (été à l’extérieur, hiver à l’intérieur), une fois par semaine à l’intérieur, aux 2-3 jours à l’extérieur, mais la vérification doit être quotidienne, surtout en période de canicule.
  • Pour les plantes qui sont tout le temps dehors, été comme hiver, l’arrosage est aux 2-3 jours en période d’été, moins souvent en automne et au printemps.

Le bonsaï est une plante facile à perdre par les excès ou les manques d’arrosage. Il suffit de faire l’arrosage selon le type de plante et l’endroit où elle est située.

Quels sont les soins à lui apporter?

  • Taille de formation sévère au printemps
  • Taille d’entretien (pinçage) à l’année

Engrais

Engrais équilibré pour la période de croissance. L’engrais le plus facile à trouver, c’est le 20-20-20 à demi-dose. Sinon, des engrais performants comme le Nature’s Source (Daniel’s) peuvent être utilisés. La fertilisation a lieu une fois par mois, sur un terreau humide.

Décorations

Quand tout est terminé, on peut ajouter de la mousse des bois sur le terreau. La mousse restera verte et empêchera le minage du sol lors de l’arrosage. Il est possible d’ajouter des décorations pour enjoliver notre bonsaï comme des pierres, figurines, bois de grève, morceaux d’ardoise, etc.

Note : Pour les bonsaïs de culture japonaise, on parle souvent de ligature. La ligature consiste à diriger les branches avec de la broche rigide. La broche est enroulée autour des branches et permet de garder la forme qu’on leur a donnée. Ce ‘système’ est laissé en place + ou – 2 ans avant d’être retiré. Les branches conserveront alors la forme voulue.

circulaire en vigueur

calculateur de vrac

galerie photos

NOUS EMBAUCHONS PRÉSENTEMENT !

Faites partie de l’équipe de la Pépinière Locas en obtenant un emploi stimulant dans le domaine de l’horticulture !

Pour plus d'informations...