1- Bien se préparer : poulailler et parcours – Une routine à développer

Avant de recevoir vos poules, il faut préparer votre poulailler et le parcours où vous laisserez vos poules se promener sur votre terrain. Certains enclos ont des parties grillagées plus grandes que d’autres, à vous de voir ce qui vous convient.

Idéalement, on veut pouvoir laisser les poules vagabonder à leur aise afin de manger de l’herbe et gratter le sol pour chercher tous les nutriments dont elles ont besoin. L’enclos dépend de votre région, de la qualité de votre clôture de terrain, de vos aménagements paysagers, de vos coins d’eau et de ceux pour les enfants. Il faut aussi tenir compte de la présence éventuelle de prédateurs tels les ratons-laveurs et les chats sauvages. Tous ces facteurs vous indiqueront les précautions à prendre.

Si vous être assez présent chez vous, il est presque impossible qu’un prédateur s’y pointe le jour. C’est la nuit qu’il est crucial d’assurer la sécurité de vos poules. Lorsqu’elles rentrent au poulailler se coucher pour la nuit, cet espace doit être 100% à l’abri des prédateurs. Vos poules iront instinctivement se coucher dès que les rayons du soleil commenceront à baisser.

Si vos nouvelles poules ont toujours vécu en cage, il se peut que vous ayez à les aider à monter la rampe 1 ou 2 soirs avant qu’elles se soient familiarisées avec votre installation et cette routine. Elles se hisseront ensuite sur un perchoir ou se coucheront dans la litière de copeaux de bois ou de paille. Certaines espèces ont perdu l'habitude de se percher, mais peuvent la retrouver au contact des autres poules. Vos poules n’ont pas besoin d’eau ni de nourriture où elles dorment. Ne soyez pas surpris au matin de trouver des fientes vis-à-vis l’endroit où elles se sont perchées. Votre petite pelle à « scooper » ou votre mini-râteau à litière pour chat fera l’affaire pour les enlever tous les jours.

Lorsque vos poules quittent le poulailler le matin, elles mangent et font habituellement leurs premières grosses fientes de la journée. Enlevez-le et déposez-les dans le composteur ou aux ordures. Les petites fientes sur l’herbe se désintègrent avec le temps, la pluie et les éléments naturels. Elles sont bonnes pour vos parterres, car elles les engraissent.

2- Les poules : des petites bêtes sociales très intelligentes – Des liens plaisants à établir

Les poules ont une étendue de plus de 30 vocalises différentes. Elles peuvent reconnaître plus de 100 individus dans leur groupe par leurs attributs physiques. Elles ont une bonne mémoire, anticipent, peuvent compter et comprennent la permanence de l'objet.

Les poules sont des animaux aux comportements sociaux très organisés. Dans la nature, elles vivaient en groupe de 12 à 20 poules avec un coq dominant. Il faut donc prévoir en avoir au moins 3.

Cette recommandation des experts est basée sur le fait que ces animaux doivent établir une hiérarchie complexe dans leur groupe. Avoir 2 poules pourrait mettre en péril leur bien-être et, s'il advenait que vous perdiez l’une d’elles, la poule restée seule pourrait avoir de sérieux problèmes de comportements. Elle pourrait pleurer, cesser de pondre et de s'alimenter.

Les poules éprouvent de l'empathie devant la détresse d'une autre poule malade. Elles peuvent aussi établir des liens émotifs très forts avec d'autres animaux de compagnie tels que les chiens et les chats.

circulaire en vigueur

calculateur de vrac

galerie photos

BoutiqueNoel

service decoration noel

NOUS EMBAUCHONS PRÉSENTEMENT !

Faites partie de l’équipe de la Pépinière Locas en obtenant un emploi stimulant dans le domaine de l’horticulture !

Pour plus d'informations...