Liste 0 Panier
Plantes tropicales

Découvrez l’alocasia

Si vous aimez les plantes qui ont de la gueule et qui se démarquent, vous serez sans doute un grand fan de l’alocasia et son feuillage impressionnant. La grosseur et la forme de ses feuilles lui ont valu le surnom d’oreille d’éléphant. Certains diront que les feuilles ont plus une forme de cœur ou de pointe de flèche, mais une chose est sûre, c’est qu’elles ne manquent pas de panache. D’un vert clair à profond, aux limites du noir selon la variété, et striées de larges veinures claires, blanches, crème ou argentées, les alocasias apportent une touche d’exotisme au décor, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Coup de cœur assuré pour les amateurs de plantes.

Où placer mon alocasia

Originaire des chaudes forêts tropicales d’Asie, l’alocasia apprécie particulièrement la chaleur, la lumière et l’humidité. Dans son milieu naturel, c’est une plante vivace à feuillage persistant, mais sous notre climat, les conditions climatiques ne lui permettent pas de passer l’hiver à l’extérieur. Si vous souhaitez le cultiver à l’extérieur, c’est possible de le faire en pot ou en pleine terre, mais on traitera alors cette plante ornementale comme une annuelle. Avec la hauteur de ses tiges, son port érigé et ses feuilles larges et volumineuses, l’alocasia est excellent pour créer des écrans d’intimité.

Certaines variétés sont rhizomateuses, et il est possible de récupérer les bulbes pour les faire hiverner, comme on le ferait avec des cannas, pour les remettre en terre le printemps suivant. Si vous utilisez des alocasias en pot et que vous souhaitez les conserver d’année en année, il est possible de les rentrer à l’intérieur, dans une pièce chaude et bien éclairée pour qu’ils y passent l’hiver. N’attendez pas trop avant de les rentrer, dès que les nuits sont plus fraîches, il vaut mieux ramener ces petites merveilles dans la maison.

Vous pouvez également utiliser l’alocasia comme plante d’intérieur. Il deviendra vite la pièce maîtresse de l’endroit où vous l’installerez. Certains cultivars peuvent atteindre 2 mètres de hauteur et presqu’autant en largeur, prévoyez donc un bel espace pour que votre alocasia puisse s’épanouir pleinement. Informez-vous auprès de votre conseiller en jardinerie, certains alocasias sont disponibles en version miniature et seront peut-être la solution idéale pour vos petits espaces.

Entretenir les alocasias

Les alocasias ne sont pas des plantes si faciles à entretenir. Ils demandent des conditions particulières pour se développer à leur plein potentiel. D’abord, il faut planter cette belle tropicale dans un terreau léger et bien drainé et lui offrir ce dont elle a besoin, c’est-à-dire lumière, chaleur et humidité :

Luminosité

L’alocasia demande une bonne luminosité, mais sans soleil direct. Certains cultivars se développent bien dans des endroits moins éclairés. Si vous n’avez pas de pièce baignée de soleil du matin au soir, vous pourrez tout de même trouver un alocasia pour agrémenter votre décor.

Chaleur

S’il y a une chose que l’alocasia redoute, c’est bien le froid. Durant la période de croissance, la température idéale pour le bonheur de cette plante se situe entre 18 et 25 ºC et pas en bas de 15 ºC durant la période de repos, en hiver. C’est pourquoi vous ne devez pas tarder à rentrer votre alocasia s’il passe l’été dehors. Également plutôt sensible aux courants d’air, évitez donc de placer votre plante près des sorties de climatisation, des portes et des fenêtres.

Humidité

C’est probablement le point le plus important de l’entretien de vos alocasias. Sans détremper le terreau au risque de faire pourrir les racines, il faut assurer une excellente humidité à votre plante, aussi bien dehors qu’en dedans. Arrosez fréquemment et surtout, vaporisez le feuillage régulièrement. Dans la maison, alors qu’il est plus difficile de maintenir un bon taux d’humidité, il pourrait être intéressant de placer votre pot sur un lit de billes d’argile ou de gravier immergé dans l’eau pour assurer un environnement plus humide à votre plante. Les racines ou le terreau ne doivent pas toucher l’eau.

Quelques faits intéressants à propos de l’alocasia

Grâce à la grande surface de leurs feuilles, les alocasias sont des champions de la production d’oxygène. Pour qu’elles fassent bien leur travail, nettoyez les feuilles de votre plante avec un chiffon humide pour déloger la poussière qui peut s’y accumuler.

L’alocasia a tendance à « pleurer » s’il est trop arrosé. Des gouttes de sève se forment sur la plante et tombent au bout des feuilles, comme si la plante pleurait. Ce n’est pas grave, mais c’est un indicateur d’un arrosage trop copieux : diminuez la fréquence. Continuez toujours de brumiser les feuilles par contre, c’est l’arrosage aux racines qui cause ce phénomène. Nettoyez les gouttes tombées sur les meubles ou le plancher, ça colle mais ça ne tache pas.

Plusieurs variétés d’alocasia sont disponibles en jardinerie. Venez choisir la reine de votre décor tropical sans tarder.

Alocasia

Lauterbachiana

Alocasia

Tiny Dancer

Alocasia

Black Velvet

Alocasia

Maharani

Alocasia

Amazonica Polly

Alocasia

Calidora

Alocasia

Regal Shields

Alocasia

Frydek

Alocasia

Dark Star

Alocasia

Sirian